Descriptif :


Plan conçu par : Franck Roales

Type Aircraft    : Tri Moteur

Envergure        : 2134 mm

Fuselage         : 1346 mm

Radio              : 4 à 5 channels

Le plan complet à imprimer de cette avion, ce trouve en page " plan complet " sur le site

Reste à vous de faire l'impréssion page apres page et d'assembler celui ci.

Un grand merci au site OUTERZONE, pour avoir publié le plan de cette avion

Historique :


Le Junkers 52-3m, avec son allure particulière dû à son train fixe, à son fuselage en tôle ondulée et sa silhouette très particulière de trimoteur, était parfaitement reconnaissable.      

Appareil d'origine allemande, le Junkers Ju 52 3m (surnommé Tante Ju par les Allemands) était un avion de transport construit par l’Allemand Junkers. Pourtant il fut construit pendant l’Occupation par une usine française pour la Luftwaffe et sa fabrication continua après-guerre sous la désignation de « AAC-1 » (Atelier Aéronautique de Colombes).

Le nom Junkers JU 52 3 M, le 3 M, veux simplement dire, 3 moteurs, et non 3 metres d'envergure.

aircraft_profile_177_-_the_junkers_ju-52
Document Adobe Acrobat 11.3 MB

Le document ci-dessus, vous permets de trouver des décoration divers sur le Junkers JU 52

Constructeur Roland Hoccry

Début de cette construction : Le Samedi 21 Février 2015

FUSELAGE

Avant toute chose, comme à mon abitude, après avoir mis mon plan sur ma planche de travail, je vais le protéger avec une feuille de polyane transparente, cette opération va me permettre de protéger ce plan pour pourvoir le conserver dans son état d'origine.

 

Ceci fait, je vais m'occupé principalement des découpes des couples et autres piéces, tel que les deux supports d'aile, réaliser en contre plaqué de 3 mm, les piéces pour la réalisation du bati moteur en contreplaqué de 5 mm, le support d'attache d'aile avec les deux trous pour le passage des vis plastique, le renfort arriére en balsa de 3 mm, pour le passage des gaines de commande, si vous décidez de suivre le plan à la lettre découpez les goussets de renfort, dans du contre plaqué de 1.5 mm.

Reportez vous à ma méthode d'impréssion directe avec un feuille de plastique transparente, cette méthose vous facilitera le travail, mais surtout elle vous fera gagné un temps précieux.

Début de la construction du fuselage :

La construction est une construction dite à plat, sur la vue de coté du plan.

Il vous vaudra bien vous souvenir que vous avez deux flancs, celui de droite et celui de gauche.

Attention à ne pas faire deux flancs gauche ou deux flancs droit.

 

Sur le plan, les baguettes sont en bois dur de 6x6, pour ma part je ne vais pas utiliser du bois dur mais tout simplement des baguettes de balsa de 6x6, les raisons sont les suivant, je veux coffrer le fuselage dans sa totalité, ce que n'a pas fait le réalisateur de ce plan, et ce afin de pouvoir faire la structure ondulé de cette avion.Voir photo ci-dessus de l'avion.

 

Je vais donc dans un premier temps placer les baguettes horizontal sur ma vue de coté.

Puis je découpe les montant toujours dans des baguettes de 6x6 balsa, que je positionne et colle, enfin les traverses découpés et collés.

Enfin je positionne et colle le renfort d'aile en contre plaqué, ainsi que le renfort arriere en balsa pour le passage des commandes dérive et stabilisateur

 

Coté Gauche du fuselage

Vue sur le renfort d'aile en contre plaqué de 3 mm collé.


Attention :


Lorsque vous ferez le deuxieme flanc, de retourner celui-ci pour coller le renfort d'aile, afin de bien avoir, un flanc gauche et un flanc droite.

 

Reste à mettre les goussets de renfort contre plaqué de 1.5 mm,aux emplacement prévus.

Pour ma part je ne vais pas mettre les goussets en contreplaqué de 1.5 mm, cela ne sert plus a rien puisque je coffre le fuselage dans sa totalité, ce coffrage fera la solidité et la rigidité de ce fuselage.


Mais je tiens à dire que ma façon de construire reste la mienne, chacun s'adapte, le principal étant de réussir et surtout d'aller au bout de cette réalisation.

Coté droit du fusalage

Pour le coté droit de mon fuselage je le réalise de la même façon, mais au moment de mettre le renfort d'aile et le renfort arriere, je retourne cette construction pour mettre et coller les renforts.

Dimanche  22 Février 2015

Mes deux flancs étant réaliser, je vais les coffrer avec des planches de balsa de 15/10 eme tendre

Conseil :

Si vous décidez de faire les vitrages de cette avion : dévoupez avant assemblage vos vitres, puis collez le rodoide, ce sera beaucoup plus facile à faire avant l'assemblage des deux flancs.

Ce que je n'ai malheureusement pas fait moi, et c'est trop gallère apres assemblage des deux parties, comme quoi bien réfléchir avant tout chose.

Puis je vais avec la vue de dessus du plan, couper les baguettes balsa de 6x6 pour pouvoir assembler mes deux flancs, afin d'obtenir mon fuselage, attention en les positionnant de bien respecter l'équerrage de ses baguettes.

Mettre en place le couple B2, le coller de préference avec de la colle poxy, deux composant.

Apres avoir bien sur attendu un sechage complet, je vais positionner et coller l'autre flancs.

La encore attention à l'équerrage, lors de l'assemblage.

La aussi attendre un séchage complet.


Restera plus que l'arriere a faire avec les baguettes de 6x6 balsa, puis mettre le couple avant B1, la aussi collé avec de la poxy deux composant, profitez en pour coller le support de fixation d'aile.

Lundi 23 Frévrir 2015

Le collage ayant séché toute la nuit, je vais désomrmais pouvoir poursuivre, et mettre en place, le support servos de la dérive et du stabilisateur, reporter vous sur le plan ou celui ci est tracé. "élévator & rudder servos", ainsi que le support servo pour le moteur, et enfin une platine pour la batterie et le recepteur,pensez à le faire avant tout coffrage, il est plus facile de le faire quand le fuselage est nu sans coffrage.

Par la même occasion, je vais placer et coller les deux support de fixation de l'aile en contre plaqué n'oubliez pas de percé les trous pour le passage de vis plastique et des tétons de centrage.

Ne pas oublier aussi de faire a l'arrier du fuselage, les fentes de passage des cables de servos.

De même pour évité que vos gaines de commande flambes dans le fuselage positionnez des guides a interval régulier.

Bâti moteur

Assemblé et collez le bâti moteur, "couple FW, FWS,FWB, mettre en renfort les baguette bois dur triangulaire. Cette ensemble sera collé avec de la poxy deux composant.

Si vous obtez pour des moteurs thermique, je vous conseil de passer une couche de vernis, afin de protéger ce bâti moteur du carburant qui pourrait couler, et à la longue détruire ce bâti moteur.

Reservoir carburant

Je vous conseil pour le réservoir de créer un berceau de support de réservoir, celui ci n'étant pas indiqué sur le plan mais sera le bienvenu pour un bon maintiend du reservoir.

Et ne pas oublier la aussi de mettre une couche de vernis protecteur.

Une fois tout ceci réaliser, il nous reste à faire le dessus de notre fuselage ainsi que le coffrage du dessous.

Positionnez les couples F1, F2, F3, Et F4 à leurs emplacement.

Pour ma part, mais ce n'est que mon choix personnel, je ne vais pas coffrer ce dessus avec du 3 mm balasa, je vais mettre que du 2 mm, donc je vais rectifier les couples en question et les redessiner.

Faire le coffrage et cassez les angles en arrondi.

Coffrez le dessous avec du 15/10 eme balsa.

Finir le bout de ce fuselage dans un bloc de balsa, ou même de Roofmat, faconnez le en arrondi comme indiqué sur le plan.

Mettre en place le support servos pour la dérive et le stabilisateur

Mes couples F1 à F4 ayant séchés, je vais coffrer le dessus de mon fuselage.

Apres reflection je vais le faire en planches de balsa de 3 mm, comme le dessus du fuselage est arrondi, il est préferable d'obter pour du 3 mm afin de bien casser les angles pour avoir la forme désirée.

La suite demain

Coffrage du dessus du fuselage

J'avais en début de dialogue obté pour du 15/10 eme, mais il est vrait que je n'aurais pas obtenu apres ponçage une forme bien arrondi du dessus de mon fuselage, donc je suis revenu sur ma premiere descision et le faire en balsa de 3 mm d'épaisseur.

Voir photos ci- joint.


Le coffrage étant une chose assé délicate et pas toujours facile, ne pas s'attardé aux imperfection du au collage de vos planches, la finition fera le reste avec un enduit reboucheur du style polyfilia ou autre, puis un ponçage en arrondi pour évité de faire des rayures.

De ce fait je vous conseil de vous fabriquer si ce n'est pas déja fair des calles de ponçage avec différent grain de papier de verre.

La verrièrre et le capot moteur :

Si vous avez télé charger le plan de ce Junkers ju 52 vous avez aussi télé charger l'article du réalisateur de ce plan, et dans cette article il est expliqué apres traduction de la langue Anglaise via la langue Française la façon de le réalise.

Il vous faudra donc réaliser un moule en bois pour pouvoir à l'aide de laine de verre recouvrir celui ci pour obtenir le capot moteur en fibre de verre. bouuuuuu, moi j'avoue que ce n'est pas ma tasse de thé.

Par contre pour ma verriere, il vous faidra suivre ma façon de faire, voir plus bas.

 

Astuces :

Monsieur Daniel Le Guern, m'avais envoyé une astuce à ce sujet sur la fibre de verre.

Voir les astuce sur le site :

Pour réaliser son capot moteur du Broussard ce Monsieur la réalisé avec des bas pris à madame.

Pour voir moi même si c'était réellement réalisable avec des bas, ou collant, j'ai essayer de faire un capot moteur avec ce genre de tissu, le plus dur en fait a été de rattraper ma femme pour lui enlever son collant, elle court vite la bougre. Mais je dois avoué que ça fonctionne tres bien, de plus ce tissu nylon ce façonne tres bien sur le moule réaliser, certes pour obtenir une bonne épaisseur il va vous falloir refaire plusieurs fois cette manipulation couche apres couche, mais je le redis c'est le top.

Merci Daniel pour cette astuce


Mercredi 25 Février 2015

Stabilisateur :

Mon fuselage étant pour ainsi dire terminé, dans sa réalisation, et non dans la finition, je vais le mettre de coté, et m'attaquer  au stabilisateur et la dérive de celui-ci.


Rien de bien compliqué dans cette construction, elle ce fait la aussi à plat, respectez  simplement les dimension de baguettes indiqués sur le plan, certes celles ci sont en métric, je vous rappel que vous avec sur mon site une feuille de convertion métric, en mm dans les trucs et astuces.


Détails :


Lorsque l'on regarde l'avion en réel, vous pourrez voir que sous le stabilisateur, il y a deux raidisseur.

Sur le plan que nous utilisons, ils n apparaissent pas, si vous voulez rester dans la réalité de cette construction, je vous conseil de le faire, et de renforcer avec du contre plaqué dans le stabilisateur et le fuselage pour la fixation par vis.


Train D'atterrissage :



Si vous suivez le plan proposé par le réalisateur de celui-ci le train d'atterrissage est en dural, sa fixation sera fait sur l'aile, donc il vous faudra renforcer l'intérieur de l'aile pour cette fixation.

Par contre si vous décidez de faire ce train comme sur le vrais Junkers il vous faudra adapter dans votre aile les supports de train en contre plaqué.

Cette platine de support de train d'atterrissage est en contre plaqué de 6 mm, il vous faudra ponçer le devant de celli-ci pour bien épouser la forme de l'arrondi de la nervure comme le montre la photo ci-dessus.

Une fois ce ponçage effectué la mettre en place et collez sur son pourtour le baguettes triangulaire de renfort, comme sur la photo ci-dessus.

Par la meme occasion, mettre en place le renfort en balsa sur le bort de fuite pour le passage des vis de fixation de l'aile au fuselage : voir photo ci-dessous

Ne pas oubliez de percer les trous pour les vis. Mettre aussi en renfort des petits tubes en alu pour ne pas écraser le balsa de votre aile central.

Jeudi 26 Février 2015

Dérive

La aussi, tout comme pour le stabilisateur, rien de bien compliqué à faire, cette dérive sera construite à plat,ne pas oublier la roulette de queue de cette avion elle est directionnel grace à cette dérive.

Photo à venir :

Vendredi 27 Février 2015

Aujourd'hui, je vais principalement m'occuper des découpes des nervures et autre piéces pour la construction de l'aile.

Découpez aussi les deux gabarits " Leading Edge et Angle Template", soit dans un carton dur ou voir dans du plastique dur.

Découpez aussi les piéces pour les deux batis moteur.

Vous remarquerez que certaine nervues sont à réaliser deux fois, pour l'aile droite mais aussi pour l'aile gauche.

Les nervures, W1, W1A, W1B, W2, W3, et W4, sont en balsa de 3 mm.

Les Nervures, W5, W6, sont en contre plaqué de 3 mm

Les nervures, W7, W8, W9, W10, W11, et W12, sont en balsa de 2.5 mm.

Ne pas oublier de percer les trous pour le passage des cables de commande, et autres.


Dimanche 1 Mars 2015

Construction de l'aile :

Apres avoir tout découpé les nervures, en double pour la pluspart, ainsi que les clefs d'aile en contre plaqué, et le support de train d'atterrissage.

J'ai volontairement modifié les clefs d'aile ainsi que les nervures WIB, et WIA, voir photo.

Lundi 2 Mars 2015

Ma construction, vous l'avez compris commence par le morceau central de l'aile.

Je positionne mes longerons inférieur en bois dur sur mon plan, puis je positionne mon renfort et support de train en contre plaqué, j'ai au part avant percé les trous et mis les oeillets métalique, comme sur la photo ci dessus.

Je place ma premiere nervure la WI que je colle, puis en suivant la WIA de chaque coté et enfin la WIB, avec les clefs d'aile pris en sandwich.

Ceci fait je mets en place et colle les longerons suppérieur en bois dur.

Sur ma platine support de train je place et colle les baguettes triangulaire comme sur le plan.

Ne pas oublier aussi le surpport de servo pour les aéro frein droite et gauche.

Prevoir aussi l'emplacement du recepteur.

Laissez sécher l'ensemble.

Puis coffrez le dessus et le dessous comme le montre la photo ci-dessous

 

La finition tel que le rebouchage et ponçage ce fera en phase final.

Mercredi 3 Mars 2015

Aile coté gauche

Je dois avouer que je ne passe pas plus de 3 à 4 heures par jour sur la construction, même si je suis en retraite, j'ai à répondre en matinée aux mails que je reçois, et à la recherche de plans pour augmenter le site avec de nouveaux plans trouvés sur le net. "voir nouveaux plans 2015"

Je me permets de dire que cette avion malgré les 3 moteurs, est assé simple à réaliser, et je suis persuadé qu'il fera sensation sur votre terrain.

L'aile est à réaliser en trois parties.

1  partie central, qui à été réalisé, "photo ci-dessus", les deux morceaux coté gauche et droit, qui seront fixés et collés sur la partie centrale.

2  les deux morceaux bout d'aile parreil coté gauche et coté droité eux seront démontable pour le transport. "comme indiqué sur le plan."


Rien de bien compliqué pour la suite de la construction, par contre ne pas mettre le bord d'attaque, celui-ci sera à mettre apres création et fixation des deux batis moteur.

En attendant que cela séche, je vais m'occuper a faire le poste de pilotage.

Pour le faire je me reporte à la vue de dessus du plan, et je découpe le gabari inférieur et celui supérieur.

Je colle le gabari inférieur sur mon fuselage, je trace et découpe dans des chutes de balsa de 15/10, les montant de ce poste de pilotage..

J'avoue qu'il faut etre tres précis, et surtout bien calculer les angles, avec un fausse équerre.

Lorsque je suis assuré que mes découpes sont bonnes, je reporte ceux ci sur  du contre plaqué de 15/10 eme puis je colle mon rodoide. "Voir photo ". 

 

Reste plus que les deux morceaux avant à positionner.

Je vous conseil de peindre l'intérieur avant de coller la platine supérieur,"la couleur reste votre choix personnel", pour ma part je vais le faire en noir matte. Rarement était utilisé les peintures brillante, ou satinée à cette époque.

Je voudrais avant tout vous remerciez pour tous les messages que je reçois sur cette construction :

Cela fait tres plaisir de savoir que l'ont est suivit dans ce projet que moi meme je découvre, et je rappel que je ne suis absolument pas un pro mais un Monsieur qui aime construire pour son plaisir et ce sans aucun prétention.

La photo de la finition du poste de pilotage sera mis prochainement.

Jeudi 5 Mars 2015

Chargeur à employer sur le terrain de vol, vous allez faire des jaloux!!!!

MDR, j'ai fais ma blagoune

Découpez les piéces, NSI, NS2, et NBI dans du contre plaqué de 3 mm, faire cette découpe en double.

Puis découpez le couple moteur NFI en contre plaqué de 6 mm.

Enfin découpez les piéces NI en balsa de 3 mm, ( 4 fois ).

Lorsque toute vos piéces sont découpés, les assembler à la colle poxy, comme indiqué sur le plan.

Attention, vous avez un bati moteur gauche et un autre droit, ne pas faire l'erreur de faire deux bati droit.

Renforcez cette ensemble avec les baguettes triangulaire.

Ne pas oublié de percer les trous pour le passage de la gaine de commande moteur.

Toulon 3 minutes d'arret, tout le monde descend !!!!!

oufffff, j'ai le temps de me boire un petit jaune..........

Bon les billoutes je me casse ma femme a besoin de l'ordinateur, fait chier mémére.

Vendredi 6 Mars 2015

Surtout ne pas oublier que vous avez un bati gauche et un bati droit, percez les trous pour la commande de ralenti moteur.

Sur le plan, le servo moteur est dans ce bati, je ne suis pour ma part pas pour, donc je vais réfléchir à une autre obtion, en effet, le reservoir ce trouve lui meme dans ce bati moteur et le risque de coulure de carburant à la longue peu détruire le servo, je parle bien sur pour ceux qui ont faient le choix de moteurs thermique, comme moi, j'aime le bruit d'un bon OS, et l'odeur du caburant.

Reste plus qu'à finir le coffrage du dessus et du dessous, ainsi que le bord d'attaque, servez vous du gabari pour l'arrondi de celui-ci

Reservoirs :

Le reservoir pour le moteur dans le fuselage est : 6 once soit 180 ml

Les reservoirs dans l'aile sont des 4 once soit 120 ml

Samedi 7 Mars 2015

Continuez de faire le coffrage du dessous, comme indiquer sur le plan, pour ma part j'utilise des planches de 15/10 eme balsa.

Puis façonnez le dessous du bati moteur, voir photo ci-jointe.

Reste désormais le coffrage du dessus de votre construction, toujours en 15/10 eme balsa.

Construction de la 3 eme partie de l'aile gauche et droite :

Positionnez les longerons inférieur sur le plans puis collez les nervures.

Commencez par la W6 en contreplaqué de 3 mm, attention de respecter l'équerrage de cell-ci.

Si vous obtez pour une aile démontable, ne pas oublier de percer les trous pour les tubes alu.

Puis mettre les nervures suivant, W7, W8, W9, W10, W11 et enfin la W12.

Lorsque votre collage et sec, mettre les longerons supérieur, le bord d'attaque en balsa de 10x12 a foçonner avec le gabari mis a disposition sur le plan, de façon a bien obtenir l'arrondi de ce bord d'attaque.

Enfin mettre le faut bord de fuite en balsa de 10x20, ceci fait pour finir mettre les quatre goussets de renfort.

Vérifez l'équerrage lorsque vous positionnez vos nervures.

Reste à mettre la platine support servo, et juste en bas de celle-ci un platine en balsa pour le passage du cable de commande aileron.

Puis le saumon à mettre en place.

Ainsi que le coffrage partiel de cette partie d'aile.

Pour ma part, je ne fais pas cette aile démontable, ayant un Trafic renault, j'ai largement la place pour rentrer l'aile dans sa longueur, mais vous si vous avez obter pour l'aile démontable, suivre le plan.

Ici la voix, rendez vous Lundi

Cette apres midi, je me suis mis au coffrage de la troiseme partie droite de mon aile, coffrage du dessus et dessous du devant de l'aile et celui du bord de fuite, puis mise ne place des chapeaux de nervures.

Ceci fait, j'ai découpé la platine support servo dans une chute de contre plaqué de 15/10 eme puis mis en place, par la meme occasion j'ai rajouté une autre platine cette fois en balsa pour le passage de la gaine de commande aileron, voir photo ci-jointe.

A cette étape il me reste le saumon a réaliser, je vais regarder dans tout mon foutoir si j'ai dans des chutes de balsa , la possibilité de le faire sans pour cela couper dans un planche neuve.

Il est évident que je ne vais pas détailer la réalisatiion de l'aile gauche, la droite suffit pour etre explicite.


Que reste  t'il de nos amours la la la la la la  la l'ere.

Le poncage, je vous l'ai dit et répeté plusieurs fois, y en a cinq qui suivent, va y avoir des notes en baisses, des cinq des trois voir meme des zéro.

C'est qui qui qui va redoubler hummmmmm hummmmmm.

 

Découpes des vitres :

Sur le plan proposé, rien n'est indiqué, mais dans un souci de rester le plus possible dans la réalité de cette avion, je vous conseil de le faire.

Pour cela utilisé une vue de coté, et reportez le tracé sur le fuselage vitres au nombres de 6 et une porte. remarquez que sur la vue en question apres la porte il y a un hublot.

Soyez tres minucieux dans la découpe.

Ne pas coller le rodoide attendre, lorsque votre entoilage sera fait, mettre en place les vitres a l'intérieur du fuselage.

Maintenant vous pouvez aussi apres les avoir tracés sur le fuselage, les peindres en noir, ce que je vais faire pour ma part.

 

Finition :

C'est la partie la moins agréable dans une construction, mais c'est celle qui va donner le résultat de votre travail.

Le ponçage :

Comme j'ai du l'expliquer plus haut, ce faire des calles à ponçer avec différent grain de papier de verre, sachez que le numéro 40 est un gros grain, plus vous allez vers des numéros supérieur plus le grain sera petit, et de part ce fait le grain 150 est un papier de verre fin.

Commencez à dégrossir pour obtenir la forme désirée, avec du 40 grain, et en suivant finir avec de plus en plus fin, ceci pour avoir une structure lisse.

Pour les imperfections trous fentes, il vous faudra enduire, la dans ce domaine je me sert d'un enduit à l'eau, voir photo.

Comme spatule, je prends une carte de visite rigide, mais souple à la fois.

Attention, cette enduit je m'en sert uniquement pour rebouché les fentes trous et autres imperfections, mais en aucune maniere pour faire un enduit total des surfaces, en effet cette enduit étant à l'eau vous risquez de faire gondoler le coffrage, ce qui vous abimerait votre travail.

Bon courage la fin approche

 

Mercredi 11 Mars 2015

Comme expliquer ci dessus, je suis sur le ponçage de cette avion, la fin approche mais cela demande quand même pas mal de traville et surtout munissez vous chez Casto de 3 litres de bon sens, 5 de patience, et de la bouteille de pasta, a cause de la sciure de bois ca donne soif, merde les gens le savent que je construit bourré, Maman sert m'en un autre.

Faux moteur en étoile :

Je vous le donne mimile, si vous voulez etre le plus proche de la réalité de cette avion dans ce domaine, voici deux images de moteur en étoiles.

Ce petit plus sera tres bien pour des moteurs électrique.

Version N°1

Version N°2

Montage à blanc, pour le plaisir :

Vue sur le bati moteur et la partie ouvrable

Les photos de la finition serons mis d'ici peu :

Par contre je ne vais pas l'entoiler, ayant énormement d'avion chez moi, et surtout par manque de place, et oui a force de construire l'espace ce réduit.

Alors comme pour beaucoup de mes constructions, je vais en faire cadeau, restera à la personne non seulement de l'entoiler, mais aussi de mettre les servos ainsi que les trois moteurs.

Mon plaisir à ete de le construire, j'y ai pris un énorme plaisir.

Pour ce faire, je vais prendre la liste des abonnés, faire un tirage au sort, et envoyer cette avion à la personne qui sortera du tirage.

Il est fou AFFELOU

Dimanche 15 Mars 2015

Ailerons et aéro freins :

Capot Moteur :

En me servant du plan est des cotes, je vais réaliser un bati moteur ( Master ), en bois, avec des planches de balsa, et baguettes, voir photo ci-dessous.

Les parties ronde sont en balsa de 3 mm, quand au baguette elles sont 8 x 5.

Désormais, il vous faudra faire l'assemblage, pour obtenir un cylindre.

Ceci fait, reste plus qu'a coffrer ce cylindre avec des planches de 15/10 tendre.

Des bas ou collant en guise de fibre de verre :

Voici donc notre master terminé, je vais comme expliquer plus haut, le faire non pas avec de la fibre de verre mais avec des bas ou collants usagés pris a Madame.

Mettre plusieurs couches pour obtenir une bonne épaisseur, en effet le tissu des collants ou des bas étant tres fin, une seul couche ne suffirait pas a donner une épaisseur correct.

Attention à ne pas faire un mélange résine et durcisseur trop rapide dans son séchage, il est preferable de mettre moins de durcisseur pour avoir le temps d'appliquer la résine.

Une fois ceci fait attendre bien sur un séchage complet avant de démouler, voir photo ci-dessous.


Repetez cette opération, pour l'autre capot moteur de l'aile puisqu'il en faut deux, et de meme pour le fuselage.

Un grand merci à Monsieur ERIC Kwiatkowski, 

En effet, merci Eric, pour tes envoies de colis avec tellement de choses, tel que servos reservoirs trains d'atterissage alu,roues, accus lipo j'ai maintenant de quoi faire dans ce domaine electrique,  et divers pieces pour que je puisse moi réaliser mes constrctions.

Merci aussi à Monsieur Georges Lannoy pour son cadeau d'un moteur de 15 cc, neuf meme pas rodé, et les plans et revues.

Merci à Monsieur Pierre Barthelemy, pour le plan et le cd sur le DC3 .

Merci à Remifasol, pour les superbes plan envoyé par ses soins à mon intention.

Merci à tous ceux qui m'écrivent et me laisses des commentaires sur le site.

Prochaine construction :

DOUGLAS DC 3

Plan de Monsieur Laurent Buissyne RC pilot

Envergure 2.00 m

Longeur   1.35 m

Poids       3050 grs

Motorisation 2 x 3.5 cm3 2T ou 2 x 5 cm3 4 T

Radio          5 voies mini 7 servos

Motif De décoration